MAROC CRÉDIT SANS INTÉRÊT

MAROC CRÉDIT SANS INTÉRÊT

MAROC PRÊT SANS INTÉRÊT CRÉDIT GRATUIT FINANCEMENT SANS FRAIS EMPRUNT À TAUX ZÉRO

Au Maroc le crédit sans intérêt est une forme de financement accordé à un emprunteur marocain par une banque marocaine sans que cette dernière ne lui facture des taux d’intérêt en appliquant le taux zéro.

Au Maroc, le prêt sans intérêt peut se présenter sous de divers types d’emprunt qu’il s’agisse de crédit dans le contexte de la finance islamique ou bien de financement subventionne par des vendeurs marocains de produits de consommation pour la promotion de des ventes.

Au Maroc, le financement sans intérêt est essentiellement offert aux consommateurs marocains par les concessionnaires automobiles marocains qui accordent souvent les prêts à taux zéro pour l’achat d’une voiture ou bien au niveau des grandes surfaces dans le cadre de crédit à la consommation sans frais.

Au Maroc, un emprunt sans intérêt devrait être généralement une facilité de financement qui ne devrait pas supposer dissimuler de quelconques commissions ou bien des prix de ventes plus hauts.



QU'EST-CE QUE LE CRÉDIT SANS INTÉRÊT AU MAROC ?

MAROC : DÉFINITION DU CRÉDIT SANS INTÉRÊT

Au Maroc, le prêt sans intérêt est en théorie un accord de crédit qui stipule qu’aucun intérêt ne sera payé en rapport au montant constituant le principal du financement, en d’autres mots l’emprunteur ne remboursera que la somme empruntée sans rien d’autre en plus.



LE CRÉDIT SANS INTÉRÊT OU CRÉDIT GRATUIT AU MAROC UNE LÉGENDE ?

LE CRÉDIT SANS INTÉRÊT OU CRÉDIT GRATUIT EXISTE-T-IL AU MAROC ?

Au Maroc, le crédit sans intérêt appelé aussi crédit gratuit est souvent mentionné dans la promotion de produits bancaires mais aussi de produits de consommation tels que l’électroménager, ou bien les voitures à travers des concessionnaires marocains qui encouragent les automobilistes marocains à acheter leurs autos avec des financements sans intérêts.

Au Maroc, le prêt sans intérêt est appliqué aussi dans le cadre la finance islamique ou le Riba (usure et intérêts) sont bannis par la Charia islamique et ne sont jamais appliqués lors d’un prêt halal.

S’agissant des crédits gratuits proposés par les banques et les vendeurs de produits, il faut être prudent et ne pas tomber dans le piège d’un financement sans intérêts mais qui est subventionné soit par des commissions cachées et un prix de vente d’un bien artificiellement augmenté.

Au sujet du prêt islamique, il est vrai que les intérêts ne seront pas appliqués pour des raisons éthiques, par contre tout organisme de prêt appliquant la finance islamique encaissera dans le cadre d’une Mourabaha ou une Moudaraba des profits qui ne sont certes pas des taux d’usure mais qui demeurent à la charge de l’emprunteur.

Exemple : au Maroc, une voiture dont le prix de vente est de 200,000 Dirhams est vendu avec un financement à taux zéro. Jusque là tout va bien. Mais en regardant de plus près et en comparant la même voiture ailleurs sans financement, elle sera certainement moins chère. Ce qui veut dire c’est le concessionnaire marocain en proposant un financement sans intérêt se rattrape sur le prix de la voiture.



AU MAROC LE CRÉDIT AVEC INTÉRÊT MOINS CHER QUE LE CRÉDIT DIT GRATUIT ?

CONSEILS : POURQUOI DANS CERTAINS CAS LE CRÉDIT AVEC INTÉRÊT EST PARFOIS MOINS CHER QUE LE CRÉDIT DIT GRATUIT

Au Maroc, le prêt avec intérêt peut être plus favorable que le prêt soi-disant gratuit et cela pour une simple raison.

Au Maroc et dans le cas précis d’une voiture la meilleure méthode n’est pas celle de profiter d’un « crédit gratuit » d’un concessionnaire pour financer un véhicule ou d’une grande surface pour financer une cuisiner, mais c’est celui de contracter un crédit auprès d’une banque et ensuite d’utiliser le cash pour mettre le concessionnaire et la grande surface pour faire pression sur le prix.

Le consommateur marocain sera surpris de la différence entre (crédit bancaire + achat en cash) et (crédit gratuit + produit cher).